Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des nouvelles du rucher de Savigny

Dans une précédente note, nous vous annoncions la création d’un rucher pour accueillir les 6 ruches de la commune acquises dans le cadre du budget participatif de 2019 dont l’entretien coûtait 5000 euros par an et qui sont mortes entre l’automne et l’hiver sous le coup  des attaques de frelons asiatiques et faute d'un entretien adapté. L'équipe municipale a choisi de s'appuyer sur une association compétente en adoptant une convention "gagnant-gagnant" qui ne coûtera plus d'argent à la commune et permettra une meilleure gestion des ruches et donc des abeilles. Où en est le projet de rucher ?

Les travaux de clôture ont été effectués par les services techniques de la mairie et un chalet pour entreposer le matériel a été monté, dans un terrain communal situé près de  la Vanne des eaux, à l’angle de la rue de Champagne et de la rue Marsaudon à la suite des  terrains de boules en allant vers Morangis.

cloture rucher .jpgLes ruches doivent être installées fin avril par les adhérents et adhérentes de l’association  «  Les ruchers de Villemoisson »  avec la collaboration des services techniques qui apporteront les bastaings et  les parpaings sur lesquels  les ruches  reposeront. De nouveaux essaims (6)  ont été commandés pour remplacer la totalité de ceux perdus en 2020. Des brise-vues ont été également posés autour du terrain afin de ne pas nuire aux promeneurs (sécuriser le lieu).

brise vues rucher .JPG

Les adhérents et adhérentes de l’association partenaire « Les ruchers de Villemoisson » pourront pour ceux qui le désirent, installer leur propre ruche. Ce sera donc un rucher partagé. Le terrain peut permettre d’installer environ une vingtaine de ruches comme le stipule la convention signée entre la commune et l'association.

Par ailleurs, il est prévu la plantation d’arbres fruitiers afin que ce site devienne cohérent avec la future ferme urbaine toute proche.

 

 

Pour que les abeilles soient bien entourées, il serait souhaitable d’installer des plantes mellifères, c’est-à-dire que celles-ci produisent un nectar qui peut être transformé en miel par les abeilles.

Voici quelques exemples de plantes mellifères selon les saisons :

L’hiver : la bruyère, le romarin, l’héllébore…AdobeStock_256689841-hellebore.jpg

 

                                                                                                                                                

              Héllébore ou rose de Noël                                                                                              

Au printemps : sauge, aster, lierre terrestre, jacinthe, myosotis, bourrache...bourrache.jpg

 

                                                                         

                                                         Bourrache

 

En été : lavande, cosmos, thym, coriandre, tournesol, verveine, menthe, zinnia, bleuet, phacélie, mélisse ...

phacélie.jpg

 

 

                                                            

                                                  Phacélie             

 

En automne : capucine, népeta mussinii (proche de la lavande), aster …

 1547-nepeta-mussinii-7.jpg

 

                                                                           

                                                   Nepeta mussinii

 

Bon à savoir : ce sont les fleurs bleues ou jaunes qui sont les plus attirantes pour les abeilles.

SD

Sources d'informations :
Compte Instagram des "Ruchers de Villemoisson"
https://www.instagram.com/les_ruchers_de_villemoisson/

Les commentaires sont fermés.